La pompe à chaleur

Les 2/3 des logements français peuvent être considérés comme étant trop énergivores.
Les factures d’énergies dans les foyers français les plus élevées sont celles concernant le chauffage.
Intéressons nous à la pompe à chaleur…

Les pertes de calories provoquées par des appareils vetuste ou bien utilisant une énergie fossile ( fioul gaz électricité… ) sont responsables de cette surconsommation.
Or dans une société où l’énergie est de plus en plus rare et onéreuse il devient nécessaire de maîtriser sa consommation.

Au rang des énergies renouvelable existe la pompe à chaleur (P.A.C.).

Ce système de chauffage et de climatisation assure en même temps d’économiser sur les factures de chauffage de s’inscrire dans une démarche écologique et de profiter d’un confort supérieur.

Fonctionnement de la pompe à chaleur :

La pompe à chaleur puise les calories présentes dans l’air extérieur, et par un ingénieux système de compresseur, renvoie l’air réchauffé dans le logement.

Une notion importante dans le domaine des pompes à chaleur est leur C.O.P : coefficient de performance.

Celui-ci vous indique la quantité d’énergie produite à partir de la quantité d’énergie utilisée pour faire fonctionne la pompe à chaleur.

Exemple : une pompe à chaleur indiquant un C.O.P de 3.7 utilisera 1kWh d’électricité pour restituer 3.7kWh de chauffage.

Plutôt intéressant non ?

2 types de pompes à chaleurs existent :

AIR-AIR et AIR-EAU

Les deux puisent leurs calories dans l’air, mais la première restitue l’air réchauffé directement dans la pièce (comme une climatisation) via un ventilateur intégré; la deuxième sera raccordée au système de chauffage central et réchauffera le circuit hydraulique et les radiateurs.

Avantages :

  • Très économes
  • Ecologiques : 80% de rejets de co2 de moins qu’avec un chauffage traditionnel

Inconvénients :

  • Bruyantes en version split
  • Selon les régions et l’isolation du logement elles ne fonctionneront qu’en « relève » de votre chauffage central.

 Demandez votre devis gratuit