Chauffe-eau solaire

Le chauffe-eau solaire tient aujourd’hui toutes ses promesses : offrant un confort équivalent aux chauffe-eau électriques quelle que soit la météo, des économies d’énergie garanties avec un taux de couverture solaire jusqu’à 70%

, une fiabilité reconnue, une installation extrêmement facilité, et bien plus encore…

 

Ecologiement parlant, ce système est formidable : un chauffe-eau solaire émet 10 fois moins de CO2 qu’un appareil à énergie fossile.
Financièrement, c’est également intéressant : 32% de crédit d’impôts pour cette année 2012.

Technique du système :

 

  • Des capteurs absorbent l’énergie des rayons du soleil, et la restitue sous forme de chaleur.
    Cette chaleur élève la température d’un fluide caloporteur qui circule des capteurs à un ballon de stockage d’eau en passant par une station de régulation.
  • Un dispositif d’appoint, résistance électrique (appoint électrique) ou un échangeur raccordé à une chaudière (appoint hydraulique) prend le relais pour compléter la production d’eau chaude, si nécessaire.Un système de régulation permet de gérer cette installation et commande le fonctionnement de la pompe destinée à transférer au ballon la chaleur absorbée par les capteurs.

De manière générale, la capacité de stockage de ces ballons est comprise entre 200 et 400 litres.

Pour profiter pleinement de l’eau chaude sanitaire fournie par l’énergie solaire, certainement conditions d’installation doivent être remplies.

Le choix du pack ballon et du nombre de capteurs doit s’effectuer en fonction :

  • Du besoin en eau chaude
  • Du nombre de personnes
  • De l’appoint
  • De la région
  • Du nombre de capteurs

Suivant la zone géographique et son ensoleillement, plusieurs facteurs conditionnent l’efficacité de l’installation :

  • L’inclinaison pente du toit standard de 15 à 60°
  • L’orientation et la variation de l’angle vis à vis du sud +/- 45°
  • Les masques : ombres portées de l’environnement sur les capteurs

Demandez votre devis gratuit